Faut-il choisir un pelliculage ou une lamination pour un autocollant exposé au soleil ?

Le pelliculage et la lamination sont des procédés qui aident à maintenir la qualité et la durée de vie d’une impression, en la préservant de l’humidité, des rayons solaires et des rayures. On les utilise principalement pour la couverture des livres et des magazines, les panneaux indicateurs, les banderoles publicitaires, les autocollants ou l’adhésif véhicule.

Quelles sont les différentes techniques de lamination et pelliculage ?

La lamination ou pelliculage est un moyen de plastification afin d’obtenir des visuels et d’autres documents de haute qualité et de longue durée de vie. Le traitement par lamination peut se faire à chaud ou à froid. À chaud, la lamination offre plus de contraste et les couleurs sont plus profondes. Elle convient surtout pour un usage intérieur. À l’extérieur, les couleurs imprimées s’éclaircissent et perdent d’intensité. Il se fait avec du film qui retient les rayons UV. Ainsi, l’encre et le toner restent intacts.

Qu’est-ce qu’une lamination ?

La lamination est un terme utilisé pour la plastification des documents imprimés sur des presses ou traceurs grands formats. C’est une technique de fabrication par la déformation plastique. Cette déformation s’obtient par la compression entre des cylindres d’acier rotatifs d’une lamineuse. Cette déformation s’obtient par la compression entre des cylindres d’acier rotatifs d’une lamineuse. La lamination existe en brillant ou en mat. Elle est indispensable pour les enseignes extérieures, les autocollants, l’adhésif véhicule ou l’embellissement des documents. Elle accroît leur longévité, améliore leur résistance aux intempéries et aux rayons ultraviolets. Le traitement par lamination préserve également des manipulations excessives, risquant à la longue, d’abîmer les imprimés ou les supports de communication.

À quoi consiste un pelliculage ?

Le pelliculage fait partie aussi de traitement par lamination. C’est un procédé de façonnage qui aide à déposer un film très fin et transparent sur une surface imprimée. On en effectue le plus souvent pour des couvertures des magazines, des livres, des étuis ou des affiches publicitaires. Il leur permet de résister à l’humidité, aux rayons solaires et aux abrasions. Le pelliculage existe en brillant, en mat et en soft-touch. Le brillant donne un tirage plus éclatant. Inversement, le mat adoucit la couleur et vous apporte une finition antireflet. Le soft-touch est aussi un pelliculage mat, velouté et très agréable au toucher. Pour un traitement avec vernis sélectif haut de gamme, il est fortement conseillé d’utiliser la couleur mate dans l’ensemble du support. Le premier objectif de cette technique est d’embellir un document et d’apporter une finition convenable.

Qu’est ce que l’adhésif microperforé ? Quelle est son utilité ?
Quelle différence entre un adhésif Polymère et Monomère ?